David Grimal & les Dissonances

artistes en résidence


david grimal

Après le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il travaille avec Régis Pasquier, David Grimal bénéficie des conseils d’artistes prestigieux tels que Schlomo Mintz ou Isaac Stern, passe un an à Sciences-Po Paris, puis fait la rencontre, cruciale, de Philippe Hirshhorn.

 

La pureté de son jeu, son intégrité artistique le conduisent à être sollicité par de nombreux orchestres parmi lesquels on peut citer: l’Orchestre de Paris, Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre National de Russie, Orchestre National de Lyon, New Japan Philharmonic, Orchestre de l’Opéra de Lyon, Orchestre du Mozarteum de Salzbourg, Berliner Sinfonie, Florida Philharmonic, English Chamber Orchestra, Jerusalem Symphony, BBC Philharmonic Orchestra, Sinfonia Varsovia…, sous la direction de C.Eschenbach, M.Plasson, M.Schønwandt, P.Csaba, H.Schiff ,L.Foster, Jap van Sweden, M.Bamert, Christian Arming, Emmanuel Krivine, S.Sloane, H.Soudant, Mikhail Pletnev, S.Skrowacevski, R.Frübeck de Burgos, Peter Eötvös, J.Judd, Russel Davis, H Soudant…

 

De nombreux compositeurs lui ont dédié leurs œuvres, parmi lesquels Marc-André Dalbavie, Brice Pauset, Thierry Escaich, Jean-François Zygel, Alexander Gasparov, Victor Kissine, Fuminori Tanada, Richard Dubugnon, Ivan Fedele, Philippe Hersant, Anders Hillborg, Oscar Bianchi, Guillaume Connesson et Frédéric Verrières.

 

Par ailleurs, David Grimal poursuit une collaboration depuis de nombreuses années avec Georges Pludermacher en récital. Ils se produisent dans le monde entier et leur discographie qui comprend des œuvres de Ravel, Debussy, Bartok, Franck, Strauss, Enesco, Szymanovski, Janacek a obtenu de nombreuses récompenses (Strad Selection, 5 star BBC Mag, Arte selection, ƒƒƒƒ Télérama…). David Grimal a enregistré les Sonatines de Schubert avec Valery Afanassiev. Dernièrement son intégrale des Sonates et Partita de Bach ainsi que « Kontrapartita », une création de Brice Pauset qui lui est dédiée a obtenu le Choc de Classica. En 2010, Aparté sort deux enregistrements avec Les Dissonances: Beethoven – Concerto pour violon et Septième Symphonie (ƒƒƒƒ de Télérama, Sélection 2010 du Monde) ainsi que les Quatre Saisons de Vivaldi et Piazzolla. L’enregistrement du Concerto pour violon de Thierry Escaich avec l’Orchestre National de Lyon a reçu le Choc de Classica.

 

David Grimal est également artiste en résidence à l’Opéra de Dijon depuis 2008.

 

En marge de sa carrière de soliste, David Grimal a souhaité s’investir dans des projets plus personnels. L’espace de liberté qu’il a créé avec l’Ensemble Les Dissonances lui permet de développer son univers intérieur en explorant d’autres répertoires que la carrière de soliste n’offre pas. Il crée, en compagnie des Dissonances, “ L’autre saison ”, des concerts pour et au bénéfice des Sans-Abris en plein centre de Paris.

 

David Grimal est professeur de violon à la Musikhochschule de Saarbrücken en Allemagne, donne de nombreuses Masterclasses et a été membre du jury du dernier concours international Long Thibaud à Paris. Il a été fait chevalier de l’ordre des Arts et Lettres par le ministre de la culture en 2008. Il joue sur un Stradivarius, le « ex Roederer » datant de 1710, et  également sur un violon fait pour lui par le luthier français Jacques Fustier le « Don Quichotte ».

 

David Grimal joue d’un archet qui irradie, comme lui, densité et transparence. Le Monde / octobre 2011
On comprend, en écoutant David Grimal, qu’une large part de la beauté de son geste musical vient d’une capacité unique à interroger son art. Arte / septembre 2006

 

les dissonances

En 2004, la création d’un collectif d’artistes au nom particulier de Dissonances par le violoniste David Grimal initie une extraordinaire aventure. Ces musiciens étaient réunis dans l’univers musical de par leur passion et leur enthousiasme, David Grimal a provoqué leur rencontre.

 

L’idée d’appeler un ensemble musical Dissonances peut paraître de prime abord insolite. Toutefois… L’esprit des Dissonances est la rencontre de mondes disparates. Et c’est ici que réside toute sa singularité. La formation crée un lien entre des acteurs musicaux de domaines différents (compositeurs, solistes, musiciens d’orchestre, chambristes). Elle intègre des musiciens issus des plus grands orchestres français et internationaux mais aussi de jeunes talents en début de carrière.

 

Les œuvres interprétées se déploient depuis les partitions magistrales du grand répertoire (Strauss, Bach, Schubert, Beethoven) – autant du répertoire symphonique que celui de la musique de chambre – jusqu’aux créations contemporaines (Thierry Escaich, Brice Pauset, Marc-André Dalbavie…).

C’est important que le public retrouve le goût de la musique contemporaine […] Il faut s’ouvrir aux miroirs de notre époque que sont les compositeurs actuels – David Grimal.

 

Enfin, leurs concerts sont donnés sur les plus grandes scènes ainsi que dans des lieux inhabituels. Les Dissonances sont en résidence à l’Opéra de Dijon depuis 2008, et se produisent régulièrement à la Cité de la Musique et au Volcan – Scène Nationale du Havre.

 

L’ensemble musical, à géométrie variable et sans chef d’orchestre, dispose d’une absolue liberté de choix de programmation. Cette autonomie offre aux musiciens la possibilité de répondre à leur objectif premier : rencontrer un nouvel auditoire parfois intimidé par la musique dite classique et apporter au public une nouvelle vision des œuvres du grand répertoire.

 

Faire partager aux spectateurs la rencontre de ces univers humains et musicaux, c’est mettre les créateurs contemporains dans la même lumière que les compositeurs du passé les plus populaires. David Grimal et Les Dissonances invitent au voyage et restituent à la musique son universalité…

 

Le premier enregistrement sous le label Ambroisie-Naïve Métamorphoses consacré aux Métamorphoses de Richard Strauss et à la Nuit transfigurée d’Arnold Schoenberg a reçu un accueil enthousiaste de la critique: ƒƒƒƒ de Télérama, BBC Music Choice, Arte Sélection.

Les Dissonances confient désormais leurs enregistrements au Label Aparté: Le disque Beethoven (7e Symphonie et Concerto pour violon) sorti en octobre 2010, a reçu les 4 ƒƒƒƒ de Télérama et été choisi dans la sélection 2010 du Monde. Le disque Quatre Saisons de Vivaldi et Piazzolla, sorti en décembre 2010, voit l’intégralité de ses bénéfices reversés à l’association Les Margéniaux (association de soutien de projets de personnes en situation de précarité).

De nouveaux enregistrements (Beethoven#5, Sérénade de Bernstein) sont en cours avec le label Aparté, ainsi que des films sur chacun des programmes.

 

L’Ensemble Les Dissonances est subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication.

 

Retrouvez David Grimal
et Les Dissonances sur leur site:
http://www.les-dissonances.eu/index.html