David Grimal & Les Dissonances

ARTISTES EN RÉSIDENCE

DAVID GRIMAL

« David Grimal a un formidable appétit de musique, de maîtrise intellectuelle et artistique des répertoires choisis » Gilles Macassar - Télérama

Violoniste autant investi dans le répertoire soliste que chambriste, David Grimal se produit sur les plus grandes scènes du monde : Suntory Hall de Tokyo, Philharmonie de Paris, Musikverein de Vienne, Concertgebouw d’Amsterdam, Konzerthaus de Berlin, Wigmore hall de Londres, Tonhalle de Zürich, Lincoln Center de New York, Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, Liszt Académie Budapest, Victoria Hall de Genève, Auditorio Nacional de Madrid, Théâtre des Champs Elysées, National Concert Hall de Taiwan, Bozar de Bruxelles…

David Grimal collabore régulièrement en tant que soliste notamment avec l’Orchestre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de Chambre d’Europe, les Berliner Symphoniker, l’Orchestre National de Russie, le New Japan Philharmonic, l’English Chamber Orchestra, l’Orchestre du Mozarteum de Salzbourg, l’Orchestre Symphonique de Jérusalem, le Prague Philharmonia, l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian Lisbonne, le Sinfonia Varsovia. Il s’est ainsi produit aux côtés de chefs tels que Christoph Eschenbach, Hienrich Schiff, Lawrence Foster, Emmanuel Krivine, Mikhaïl Pletnev, Rafael Frühbeck de Burgos, Peter Eötvös, Andris Nelsons, Jukka Pekka Saraste, Christian Arming…

De nombreux compositeurs lui ont dédié leurs œuvres : Marc-André Dalbavie, Brice Pauset, Thierry Escaich, Lisa Lim, Jean-François Zygel, Alexandre Gasparov, Victor Kissine, Fuminori Tanada, Ivan Fedele, Philippe Hersant, Anders Hillborg, Oscar Bianchi, Guillaume Connesson, Frédéric Verrière...

Depuis dix ans il consacre une partie de sa carrière à développer Les Dissonances dont il est le directeur artistique. Dans ce laboratoire d’idées, conçu comme un collectif de musiciens, David Grimal et ses amis vivent la musique comme une joie retrouvée et abordent dans l’esprit de la musique de chambre le répertoire symphonique.

David Grimal a enregistré pour les labels EMI, Harmonia Mundi, Aeon, Naïve, Transart, Dissonances records. Ses enregistrements ont reçu les éloges de la presse : BBC choice, Choc de l’année Classica, Arte selection, ffff Telerama etc…

Chambriste recherché, David Grimal est l’invité des plus grands festivals internationaux et choisit de se produire régulièrement en trio avec piano en compagnie de Philippe Cassard et Anne Gastinel ainsi qu’avec ses amis du quatuor les Dissonances : Hans-Peter Hofmann, David Gaillard et Xavier Phillips.

Comme un prolongement naturel à ce désir de partage, il a également créé « L’Autre Saison » : une saison de concerts au profit des sans-abris à Paris. David Grimal a été fait chevalier dans l’ordre des arts et lettres en 2008 par le Ministère de la culture français. David Grimal enseigne le violon à la Musikhochshule de Saarbrücken et joue le Stradivarius « Ex-Roederer » de 1710 avec un archet signé François-Xavier Tourte.

LES DISSONANCES

En 2004, la création du collectif d’artistes Les Dissonances par le violoniste David Grimal initie une extraordinaire aventure.

Ce nom Les Dissonances est un hommage au célèbre quatuor de Mozart autant que le signal d’une divergence constructive par rapport à des habitudes de pensée. L’esprit des Dissonances est la rencontre de mondes disparates, c’est ici que réside toute sa singularité. La formation crée un lien entre des acteurs musicaux de domaines différents (compositeurs, solistes, musiciens d’orchestre, chambristes), elle intègre des musiciens issus des plus grands orchestres français et internationaux, et de jeunes talents en début de carrière.

Les Dissonances sont avant tout le fruit de rencontres et de passions au service d’un idéal commun, une collaboration fondée sur la recherche de l’excellence et du partage.

L’ensemble musical, à géométrie variable et sans chef d’orchestre, dispose d’une absolue liberté de choix de programmation. Cette autonomie offre aux musiciens la possibilité de répondre à leur objectif premier : rencontrer un nouvel auditoire parfois intimidé par la musique dite classique et apporter au public une nouvelle vision des oeuvres du grand répertoire. Cette ouverture à tous les publics se traduit aussi par la diversité des lieux dans lesquels jouent les Dissonances, des salles traditionnelles de concert à l’église Saint-Leu Saint-Gilles qui accueille l’Autre Saison des Dissonances en faveur de personnes en situation de précarité. Leur premier enregistrement sous le label Ambroisie-Naïve, «Métamorphoses» consacré aux Métamorphoses de Richard Strauss et à La Nuit transfigurée d’Arnold Schoenberg, a reçu un accueil enthousiaste de la critique : ffff de Télérama, BBC Music Choice, Arte Sélection. Le disque Beethoven (7e Symphonie et Concerto pour violon) sorti en octobre 2010, a reçu les ffff de Télérama et été choisi dans la sélection 2010 du Monde. Les disques Quatre Saisons de Vivaldi et Piazzolla (2010) et Beethoven #5 (2011, également salué par les ffff de Télérama) voient l’intégralité de leurs bénéfices reversés à l’association Les Margéniaux (association de soutien de projets de personnes en situation de précarité). En décembre 2013, Les Dissonances lancent leur propre label Dissonances records, sous lequel paraît le Concerto pour violon et la 4e Symphonie de Brahms. L’enregistrement est élu version gagnante de la Tribune des critiques de disques de France Musique.

Une collaboration de longue haleine avec Heliox Films et Frédéric Delesques permet de mener une politique de captations audiovisuelles. Elles sont régulièrement diffusées sur Mezzo et diverses chaînes à travers le monde, draînant ainsi des millions de téléspectateurs.

Les Dissonances sont en résidence à l’Opéra de Dijon. L’ensemble est subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication. Il est membre de la Fevis et du Bureau Export. Il reçoit le soutien de Mécénat Musical Société Générale. La Caisse d’Épargne Île-de-France soutient l’Autre Saison. Nous remercions les Amis des Dissonances pour leur actif soutien ainsi que la Karolina Blaberg Stiftung, le Domaine Jacques-Frédéric Mugnier Chambolle-Musigny et Boury Tallon Associés.

Retrouvez David Grimal
et Les Dissonances sur leur site:
http://www.les-dissonances.eu/index.html