Gianni Schicchi

Puccini

Opéra

LIVRET Giovacchino Forzano

MUSIQUE Giacomo Puccini

Adaptation pour onze chanteurs, deux pianos, clarinette et violoncelle : Mathieu Bonilla

En italien, sur-titré en français

MISE EN SCÈNE 
Benoît Lambert
DIRECTION MUSICALE | PIANO Emmanuel Olivier
SCÉNOGRAPHIE | LUMIÈRES Antoine Franchet
COSTUMES Violaine L. Chartier

ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE Violaine Brébion
ASSISTANAT AUX COSTUMES Amélie Loisy
MAQUILLAGE Marion Bidaud
RÉPÉTITIONS D’ITALIEN Donatella Punturo 




  • DISTRIBUTION 

    PIANO Vincent Leterme
    CLARINETTE Rozenn Le Trionnaire
    VIOLONCELLE Elena Andreyev

    ZITA, COUSINE DE BUOSO DONATI Salomé Haller
    RINUCCIO, SON NEVEU Samy Camps 
    GHERARDONEVEU DE BUOSO David Ghilardi
    NELLA, SON ÉPOUSE Ainhoa Zuazua Rubira
    BETTO, BEAU-FRÈRE DE BUOSO Geoffroy Buffère
    SIMONE, COUSIN DE BUOSO Ronan Nédélec
    MARCO, SON FILS Virgile Frannais
    LA CIESCA, ÉPOUSE DE MARCO Aurélia Legay
    GIANNI SCHICCHI Pierre-Yves Pruvot
    LAURETTA, SA FILLE Anaïs Constans & Sandrine Buendia (en alternance)
    LE MÉDECIN | LE NOTAIRE Olivier Naveau

    Réalisation des décors Ateliers des 2 Scènes à Besançon 

  • PRODUCTION 

    La Co[opéra]tive
    Les 2 Scènes, scène
    nationale de Besançon
    Le Théâtre Impérial de
    Compiègne, scène nationale
    de l’Oise en préfiguration
    Le Bateau Feu, scène
    nationale de Dunkerque
    Le Théâtre de Cornouaille,
    scène nationale de Quimper

    COPRODUCTION
    Le Centre des Bords de Marne  – Le Perreux ;
    L’Entracte, Scène conventionnée – Sablé-sur-Sarthe ;
    Théâtre Dijon Bourgogne, CDN

Le riche Buoso Donati vient de rendre l’âme. Inconsolables, ses parents jurent de le pleurer éternellement, jusqu’à ce qu’ils apprennent que le vieux a légué toute sa fortune — y compris les biens convoités par tous : la maison, la mule et les moulins — au couvent de la ville. Les membres de la famille Donati, sur le conseil du neveu Rinuccio, décident alors de faire appel à Gianni Schicchi, qui leur propose un habile stratagème...

À la mise en scène de cette version de l’œuvre de Puccini transcrite pour deux pianos et petit ensemble, on retrouvera Benoît Lambert, directeur du Théâtre Dijon Bourgogne, pour une vision inspirée qui fait se rencontrer l’humour noir des Surréalistes, l’innocence du crime d’Arsenic et vieilles dentelles et la monstruosité ordinaire de la Famille Adams.


Vous aimerez également…

Petite messe solennelle Rossini le 18 septembre 2016

Ajouter au calendrier
Grand Théâtre
  • avril 2017
    • mardi 11 à 20h00
    • mercredi 12 à 20h00
Tarif C
De 5.50€ à 33€
Durée
1h10 sans entracte