Médée

Cherubini

Opéra

Médée, opéra comique (tragédie) en trois actes, version originale française 1797

CRÉÉ Au Théâtre Feydeau, Paris, le 13 mars 1797

EN FRANÇAIS SURTITRÉ

LIVRET François-Benoit Hoffman,
adaptation Jean-Yves Ruf et Stephen Sazio

MUSIQUE Luigi Cherubini

ORCHESTRE DIJON BOURGOGNE
CHŒUR DE L’OPÉRA DE DIJON

DIRECTION MUSICALE Nicolas Krüger
MISE EN SCÈNE Jean-Yves Ruf

Ensemble associé

AVEC LE MÉCÉNAT du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne

  • DISTRIBUTION 

    SCÉNOGRAPHIE Laure Pichat
    COSTUMES Claudia Jenatsch
    LUMIÈRES Christian Dubet
    SON Jean-Damien Ratel, en collaboration
    avec David Jackson, compositeur
    RÉALISATION VIDÉO Rémi Briand - R. Productions
    MAQUILLAGE | COIFFURES Cécile Kretschmar
    ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE Anaïs de Courson
    ASSISTANAT AUX COSTUMES Lucie Hermand
    CHEF DE CHANT Bertrand Halary
    CHEF DE CHOEUR Anass Ismat
    PIANISTE ACCOMPAGNATEUR Maurizio Prosperi

    MÉDÉE Tineke van Ingelgem
    JASON Avi Klemberg
    CRÉON Frédéric Goncalves
    DIRCÉ Magali Arnault Stanczak
    NÉRIS Yete Queiroz
    1re SUIVANTE DE DIRCÉ Dima Bawab
    2e SUIVANTE DE DIRCÉ Léa Desandre
    FILS DE JASON & MÉDÉE (en alternance)
    Erwan et Nils Ruf
    Isaac El Hadad et Quentin Mura


    RÉALISATION DES DÉCORS Ateliers de l’Opéra de Dijon
    & de l’Opéra de Rouen

    RÉALISATION DES COSTUMES Ateliers de l’Opéra de Dijon
    & ateliers Caraco

    CRÉATEUR DES SURTITRES Thomas and Neel
    ÉDITEUR DES PARTITIONS Simrock (édition critique de la
    version originelle, Heiko Cullmann)

  • PRODUCTION 

    PRODUCTION Opéra de Dijon
    COPRODUCTION Opéra de Rouen Normandie

Une mère qui venge la trahison de son époux dans le sang de leurs propres enfants : Médée est sans doute le mythe le plus violent et glaçant qui nous soit parvenu de la Grèce antique. Il met en scène un tabou qui nous révulse et nous renvoie aux plus sombres tréfonds de l’âme humaine, l’infanticide.

Donner la mort à la chair de sa chair, se repaître du sang de son sang, quelles démesures de haine peuvent-elles conduire à cette horreur ultime ? Bafouée, répudiée, outragée, l’âme de Médée ne vit plus que d’un seul affect, tendue toute entière vers l’assouvissement d’un seul désir impérieux qui l’aveugle et sème la mort sur son passage : la vengeance, ultime jubilation avant que l’enfer ne l’engloutisse en livrant le monde aux flammes. Médée apparaît ainsi comme le double inversé de l’autre furie vengeresse de la mythologie grecque, Electre. Mais là où la fille d’Agamemnon ressasse jusqu’à la folie un acte qu’elle laissera a un autre, Médée accomplit son destin jusqu’au bout et exulte dans l’horreur même. L’abomination et l’infamie sont choses attirantes au théâtre : de Marc-Antoine Charpentier en 1635 à Michèle Reverdy en 2003, nombreux seront les compositeurs qui les mettront à la scène. Parmi eux, Luigi Cherubini mérite une place à part. Chaînon manquant entre le classicisme et le romantisme, dont il fusionne clarté et sombres tourments, ce compositeur florentin établi à Paris, admiré de Haydn et de Beethoven comme de Berlioz et Wagner, sait user des possibilités offertes par un genre alors en plein renouvellement. Dans sa version originale en français avec textes parlés — celle-là même qu’a choisi l’Opéra de Dijon — Médée offre une manière de conjuguer musique et théâtre redoutablement efficace, usant de transition entre parole, mélodrame (texte parlé sur musique) et chant et de finesses expressives de l’orchestration qui portent le drame à son incandescence. Que les grandes tragédiennes de l’art lyrique, Maria Callas en tête, en aient fait leur opéra de prédilection ne saurait être un hasard. Après la passion pour le pouvoir d’Agrippina en 2011, rien d’étonnant non plus à ce que cette histoire pleine de bruit et de fureur ait conquis le maître de théâtre qu’est Jean-Yves Ruf.

RENCONTRE avec Jean-Yves Ruf
Foyer-bar de l’Auditorium
MAI
mar 17 19h15

Ajouter au calendrier
Auditorium
  • mai 2016
    • mardi 17 à 20h00
    • jeudi 19 à 20h00
    • samedi 21 à 20h00
Tarif A
de 5,50€ à 57€
Durée
2h45