Saison 12 | 13

Événements

Octobre
Du 3 au 10 octobre 2012événement

Debussyades

 

Durant les quarante années qui séparent la guerre de 1870 et la Première Guerre mondiale, Paris est le théâtre d’un renouveau artistique majeur qui touche tous les domaines : en peinture, avec les impressionnistes puis les cubistes, en littérature avec les symbolistes, les décadents et la naissance de la pataphysique de Jarry qui annonce Dada et les surréalistes, en musique avec la nouvelle école française qui, à la suite de César Franck et en lien avec cette effervescence des lettres et des couleurs, s’émancipe progressivement du modèle germanique et wagnérien et part à la recherche de nouvelles formes, de nouvelles sonorités et de nouvelles combinaisons de timbres. C’est toute une nouvelle esthétique, ou plus exactement, pour rendre justice à ce bouillon de cultures d’où surgit la modernité, de nouvelles esthétiques qui s’emparent des créateurs pour répondre à la sensibilité du jour. La Grande Guerre, avec son cortège d’horreurs et sa remise en cause radicale des espoirs en le progrès et la civilisation viendra faucher ce blé en herbe comme les corps sous les rafales des mitraillettes.

 

C’est un voyage dans ce monde, à la fois fin et début d’une époque que vous proposent ces Debussyades. Autour de cette figure majeure de Claude de France, comme il s’appelait lui-même, viennent graviter les satellites, connus ou inconnus, qui ont permis, chacun à leur manière, le miracle de ces quarante glorieuses de la culture. Non comme on visite le grenier plein de souvenirs fanés de la maison familiale, mais pour rendre à nouveau vivant, le temps d’un concert, le monde qui fut celui des joies, des peines et des folles espérances de la jeunesse de 1900.

 

 

LAURENT JOYEUX

Directeur général & artistique

mer 3 Oct 20h musique Debussyades – Debussy & la Russie

PIANO Alexei Lubimov *

jeu 4 Oct 20h traverses Debussyades – Seule la scène des rubans

À PARTIR DE 15 ans | La scène des rubans de La Princesse de Clèves de Madame de La Fayette, en paroles & musique, | et plus encore…

ven
ven
5
5
Oct
Oct
14h
16h
musique Debussyades – Debussy pour les enfants

PIANO Claire-Marie Le Guay

ven 5 Oct 19h30 musique Debussyades – Voyage avec Monsieur Croche

PIANO Guillaume Coppola | RÉCITANT François Castang

ven 5 Oct 21h musique Debussyades – Debussy | Estampes Vanessa Wagner

PIANO Vanessa Wagner

sam 6 Oct 16h goûter Debussyades – Babar & les autres

BABARYTON Paul-Alexandre Dubois | PIANO Françoise Tillard | POULENC L’histoire de Babar, le petit éléphant

sam 6 Oct 18h30 musique Debussyades – Concert commenté Debussy

PIANO & PRÉSENTATION Florent Boffard

sam 6 Oct 20h musique Debussyades – Ravel & Debussy

VIOLON David Grimal | VIOLONCELLE Xavier Phillips | PIANO Claire Désert

sam 6 Oct 22h musique Debussyades – Karine Deshayes & Philippe Cassard

MEZZO-SOPRANO Karine Deshayes | PIANO Philippe Cassard

dim 7 Oct 11h musique Debussyades – Quatuor Manfred Claire Désert

QUATUOR MANFRED | VIOLONS Marie Béreau, Luigi Vecchioni | ALTO Emmanuel Haratyk | VIOLONCELLE Christian Wolff | PIANO Claire Désert

dim 7 Oct 15h musique Debussyades – Debussy | Fauré | Vierne Xavier Phillips

VIOLONCELLE Xavier Phillips | PIANO Florent  Boffard

dim 7 Oct 17h musique Debussyades – La Bonne Chanson

ENSEMBLE CONTRASTE VIOLONS Pierre Fouchenneret, Maud Lovett ALTO & DIRECTION ARTISTIQUE Arnaud Thorette VIOLONCELLE Antoine Pierlot PIANO & DIRECTION MUSICALE Johan Farjot MEZZO-SOPRANO Karine Deshayes

mar
mer
9
10
Oct
Oct
20h
20h
danse Debussyades – Le Sacre du Printemps

précédé de « Tumulte » et « Pour Igor » | CHORÉGRAPHIE Jean-Claude Gallotta ASSISTÉ DE Mathilde Altaraz DRAMATURGIE Claude-Henri Buffard | MUSIQUE Le Sacre du Printemps | Igor Stravinski, version dirigée & enregistrée ( 1960 ) par Igor Stravinski avec le Columbia Symphony Orchestra

Janvier
Du 17 au 20 janvier 2012événement

Viennoiseries

 

Après Budapest et la Hongrie la saison dernière, l’Opéra de Dijon poursuit sa remontée du Danube et s’installe là où il quitte définitivement les terres de l’ouest, à Vienne, la Kakanie de Robert Musil — en référence au K.u.K. ( Kaiserlich und Königlich : Impérial et Royal ) obligatoire sur tous les documents officiels jusqu’en 1918 — ville d’art et de pâtisseries, où se conjuguent dans un mélange détonnant une insouciance et une gourmandise des plaisirs de la vie parfois aveugles et un fier attachement, souvent générateur de scandales mémorables, à la culture et à la vie artistique. Au café, le lieu par excellence de la sociabilité viennoise, si on s’attable devant une Imperial Torte, c’est pour commenter les derniers spectacles, pester contre la dernière mise en scène ou s’enthousiasmer sur le chef d’orchestre nouvellement arrivé à la tête de la Hofoper, l’Opéra de Vienne. Car la ville est, fait exceptionnel, le centre géographique de la tradition musicale la plus dense, la plus longue, la plus continue et la plus riche en évolution d’Europe. Si aujourd’hui, le Quatuor des Dissonances de Mozart nous semble à mille lieues des Bagatelles op.9 de Webern, les deux œuvres s’inscrivent pourtant dans une filiation directe bien que mouvementée qui passe sans interruption à travers les compositeurs viennois comme Schubert, Schoenberg et Berg et ceux qui, attirés par cette atmosphère qui ne ressemble à aucune autre, se sont installés dans la ville, comme Beethoven, Brahms ou Richard Strauss.

 

Ces Viennoiseries vous invitent donc à vous mettre au diapason de cette ville qui n’a jamais su renoncer à un plaisir : avec ou sans gâteaux, pour le bonheur des papilles et des oreilles, franchissez le Ring, ce boulevard qui ceinture la cité, et parcourez les rues musicales qui se croisent, bifurquent et se rejoignent toutes dans le cœur de la Vieille-Ville.

 

 

LAURENT JOYEUX

Directeur général & artistique

jeu 17 Jan 20h traverses Viennoiseries – Wozzeck Chéreau

Projection du Wozzeck d’Alban Berg mis en scène par Patrice Chéreau | STAATSKAPELLE DE BERLIN | DIRECTION MUSICALE Daniel Barenboim | MISE EN SCÈNE Patrice Chéreau

ven 18 Jan 18h30 musique Viennoiseries – Requiem

LES TRAVERSÉES BAROQUES LA MAÎTRISE DE DIJON | SOPRANOS Cécile Van Wetter, Anne Magouët ALTO Paulin Bündgen | TÉNOR Hugues Primard BASSE Renaud Delaigue DIRECTION MUSICALE Etienne Meyer

ven 18 Jan 20h30 musique Viennoiseries – Parfums de scandale

SOPRANO Malia Bendi-Merad | CLARINETTE Carol Robinson | VIOLON Pablo Schatzman | VIOLONCELLE Xavier Phillips PIANO Franck Krawczyk

sam 19 Jan 18h30 traverses Viennoiseries – Concert commenté Schoenberg

PIANO & PRÉSENTATION Florent Boffard

sam 19 Jan 20h30 musique Viennoiseries – De Mozart à Strauss Grimal | Várjon

VIOLON David Grimal PIANO Dénes Várjon

dim 20 Jan 11h musique Viennoiseries – De Haydn à Beethoven Trio Stark

TRIO STARK VIOLON Nurit Stark VIOLONCELLE Monica Leskovar PIANO Cedric Pescia

dim 20 Jan 15h musique Viennoiseries – La Jeune Fille & la Mort

QUATUOR LES DISSONANCES VIOLONS David Grimal, Hans-Peter Hofmann ALTO David Gaillard VIOLONCELLE Xavier Phillips

Avril
Du 4 au 7 avril 2013événement

Bachfest

 

Les Bachfest BWV 2013 sont lancées ! Car Bach, encore et toujours, pour les compositeurs, qu’ils soient de Paris, Vienne ou d’ailleurs, reste un modèle et une source d’inspiration vivante. Et pour les mélomanes et les spectateurs, pour nous tous, il est bon, régulièrement, de replonger dans cette œuvre qui nous comble, nous interroge et nous élève peut-être comme aucune autre. Alors, avec l’arrivée du printemps, en route pour la Thuringe et la Saxe !, dans ces pays plats où seul le regard créateur et les flèches des cathédrales de pierre et de sons peuvent pointer vers le ciel grand ouvert…

 

Cette année, en complémentarité avec les deux grands moments de musique religieuse que sont La Passion selon Saint-Jean, à peine moins célèbre que la Saint-Matthieu et qui offre une vision différente des dernières et tragiques heures du Christ, par le Concerto Köln, Accentus et Laurence Equilbey et les Cantates par le Concert Français et Pierre Hantaï, c’est un petit jeu de miroir qui vous est proposé. Avec le Freiburger Barockorchester, Andreas Staier et Petra Müllejans, qui l’année dernière nous faisaient découvrir les concertos de Carl Philip Emmanuel, c’est vers l’influence italienne, et celle de Vivaldi en particulier, que nos regards se tournent. Dans cette rivalité amicale et artistique, Bach donnait naissance à un genre qui était promis à une extraordinaire postérité : le concerto pour clavier. Enfin, dans un récital qui mêle clavecin et piano, Alexander Melnikov et Andreas Staier offrent l’image et son reflet dans la musique de Chostakovitch du Clavier bien tempéré, recueil séminal de toute la littérature pour piano. Cette année encore, Pâques est à Bach !

 

LAURENT JOYEUX
Directeur général & artistique

jeu 4 Avr 20h musique Bachfest – Bach | Vivaldi Concerti pour clavier

FREIBURGER BAROCKORCHESTER | DIRECTION MUSICALE Petra Müllejans CLAVECIN Andreas Staier

ven 5 Avr 20h musique Bachfest – La Passion Selon Saint-Jean

ACCENTUS CONCERTO KÖLN DIRECTION MUSICALE Laurence Equilbey | SOPRANO Deborah York ALTO Varduhi Abrahamyan ÉVANGÉLISTE (TÉNOR) Emiliano Gonzalez-Toro PILATE (BARYTON) Johannes Weisser JÉSUS (BARYTON) Johannes Mannov

sam 6 Avr 20h musique Bachfest – Bach | Chostakovitch Staier | Melnikov

CLAVECIN Andreas Staier PIANO Alexandre Melnikov

dim 7 Avr 15h musique Bachfest – Cantates

Ce concert est malheureusement annulé | CONCERT FRANÇAIS DIRECTION MUSICALE & CLAVECIN Pierre Hantaï SOPRANO Katharine Fuge CONTRE-TéNOR Damien Guillon ténor Jörg Mammel bASSE Matthias Vieweg