musique
Auditorium
Mars
mer2120h00

Tarif B de 5,50€ à 44€

Durée 1h50 environ avec entracte

Aller plus loin

  • pour aller
    plus loin
    Avant-concert
    Foyer Bar
    de l’Auditorium
    MARS
    mer 21 19h
    Conférence
    de Marc Vignal
    « Liszt »

Années de pèlerinage
Franz Liszt

PIANO Nicholas Angelich

Programme

  • PREMIÈRE ANNÉE La Suisse Chapelle de Guillaume Tell, Au lac de Wallenstadt, Pastorale, Au bord d’une source, Orage, Vallée d’Obermann, Cloches de Genève

    DEUXIÈME ANNÉE L’Italien Sonetto 47 del Petrarca, Sonetto 104 del Petrarca, Sonetto 123 del Petrarca, Après une lecture du Dante

Élaborées sur une période de quarante ans, Les Années de pèlerinage forment en quelque sorte le carnet de voyage poétique d’un Liszt qui tout au long de sa vie aura parcouru l’Europe en tous sens, livrant son âme aux impressions qui s’emparaient d’elle.

Paysages, réels ou inventés, évocations littéraires éveillées par la contemplation de la nature ou la lecture, images poétiques surgies du crépuscule au bord d’un lac: nature et culture se mêlent inextricablement dans ce recueil de la sensibilité à fleur de peau et de l’imagination toujours en éveil du compositeur. Cette sélection ouvre les deux premiers cahiers. Avec La Suisse, que Liszt parcourt dans les années 1830 avec sa maîtresse Marie d’Agoult, c’est tout un univers de lumière et de nature violente ou paisible, transcendé par la vaporeuse douceur du souvenir, qui s’offre à l’auditeur, à travers des harmonies qui annoncent avec évidence l’art des impressionnistes français, Debussy en tête. De l’Italie, Liszt fuit les images d’Épinal et recherche l’extraordinaire concentration de sa poésie : l’amour brûlant, passionné et pourtant contenu par la beauté de la langue des Sonnets de Pétrarque ou la fiévreuse et débordante vision infernale et céleste de Dante et sa Divine Comédie. Nicholas Angelich, que vous avez pu entendre dans le Deuxième Concerto pour piano de Brahms en novembre 2010, revient dans un répertoire où sa subtilité d’expression, une affinité profonde et sa tendresse pudique des sentiments ont toujours fait merveille.

  • Itinéraire, Iles Borromées, 4 février 2011, 8h40-Opéra Dijon©Gilles Abegg