musique
Grand théâtre
Mars
jeu720h

Artiste associé

Tarif C de 5,50€ à 33€

Durée 1h30 environ

Aller plus loin

  • POUR ALLER
    PLUS LOIN

    Avant-concert
    Foyer Bar
    de l’Auditorium
    MARS
    jeu 7 19h
    Conférence
    de Stephen Sazio
    «Mahler & la Seconde
    École de Vienne»

Mahler | Wolf | Berg
Bauer & Immerseel

BARYTON Thomas Bauer
PIANO Jos van Immerseel *

 

* piano Bechstein, 1870, Berlin

Programme

  • WOLF Mörike Lieder (extraits)
    MAHLER Des Knaben Wunderhorn (extraits)
    BERG Quatre Lieder pour baryton et piano op.2
    MAHLER Rükert-Lieder dans la version originale pour piano & baryton

 

Le Lied, genre éminemment prisé par les compositeurs viennois de Schubert à Strauss, ne pouvait être absent de cette saison entre Alpes et Danube. Ceux présentés ce soir par Thomas Bauer & Jos van Immerseel, et interprétés sur un piano d’époque, ont tous été composés entre 1890 et 1910, et déclinent les multiples approches qu’a suscitées cet art particulier en si peu d’années. Le cycle du Knaben Wunderhorn de Mahler, basé sur un recueil de poésies populaires nous plonge dans l’univers naïf, plein de famine, de soldats déserteurs et de visions enfantines du Paradis céleste des paysans des terribles années de la Guerre de Trente ans. En quelques mots et en quelques notes, Mahler invente un folklore de toute pièce et fait entrer la rengaine et la vulgarité dans le répertoire délicat du Lied. Avec les Rückert dans leur version originale pour piano, c’est l’atmosphère noble de l’adagietto de la Cinquième symphonie qui se pare de mots pour dire la solitude de l’homme et sa consolation dans la création artistique. Le Lied fut le domaine privilégié de Hugo Wolf, et c’est dans la concision de ses quelques 300 petits chefs-d’œuvre que son art — modulations rapides, dissonances, structures totalement libres — s’exprime le mieux. Les Lieder op.2 de Berg ouvrent eux la porte de l’expressionnisme à venir, dans un véritable micro-opéra en quatre actes, écho musical au célèbre Cri de Munch.