musique
Auditorium
Janvier
dim2011h

Tarif D de 5,50€ à 20€

Durée 2h environ

Événements liés

Viennoiseries – De Haydn à Beethoven
Trio Stark

TRIO STARK
VIOLON Nurit Stark
VIOLONCELLE Monica Leskovar
PIANO Cedric Pescia

Programme

  • MOZART Trio avec piano en do majeur k.548
    HAYDN Trio avec piano en mi majeur Hob. XV :28
    BEETHOVEN Trio avec piano no7 en si bémol majeur op.97 «Trio à l’Archiduc»

 

Le Trio Stark-Pescia-Leskovar propose un programme autour de trois partitions marquantes de ce répertoire : l’avant-dernier trio de Mozart, le plus étrange de ceux de Haydn, et le plus emblématique de ceux de Beethoven. Le Trio à L’Archiduc, du nom de son dédicataire l’archiduc Rodolphe, ami et mécène de Beethoven, avec son invention et sa fantaisie thématique, tonal et harmonique, est une fête permanente dans le plus pur style «déboutonné» du compositeur : détente, plaisir de jouer, veste ouverte et entre amis dans une atmosphère décontractée. Dans le troisième mouvement, Beethoven franchit une étape importante dans ses recherches sur le traitement de la variation. Les deux trios de Mozart et Haydn joués ce même soir permettent d’ailleurs de prendre la mesure de l’ampleur et des proportions quasi-symphoniques que Beethoven donne au genre. Le Trio k.548, qui prend naissance entre les 39e et 40e Symphonies pourrait passer inaperçu entre ces deux chefs-d’œuvre. Il est pourtant un modèle d’équilibre, d’intelligence et de bonne humeur. Le Trio no44 de Haydn, qui sans en avoir l’air se joue avec humour des travers de la forme sonate, et mêle inspiration baroque, forme classique et tension romantique, nous rappelle que le compositeur, sous ses airs bon enfant, était un véritable novateur.