Carmen

Bizet

Opéra

CRÉÉ à l’Opéra-Comique, Paris, le 3 mars 1875
SPECTACLE EN FRANÇAIS SURTITRÉ
NOUVELLE PRODUCTION DE L’OPÉRA DE DIJON

MUSIQUE Georges Bizet
LIVRET Henri Meilhac et Ludovic Halévy

ORCHESTRE DIJON BOURGOGNE
CHŒUR DE L’OPÉRA DE DIJON

MAÎTRISE DE DIJON

DIRECTION MUSICALE Adrien Perruchon
CHEF DE CHANT Nicolas Chesneau

MISE EN SCÈNE Florentine Klepper
DÉCORS Martina Segna
COSTUMES Adriane Westerbarkey
LUMIÈRES Bernd Purkrabek
CRÉATION VIDÉO Heta Multanen

  • DISTRIBUTION  

    CARMEN Antoinette Dennefeld
    DON JOSÉ Georgy Vasiliev
    ESCAMILLO David Bizic
    MICAELA Elena Galitskaya
    FRASQUITA Norma Nahoun
    MERCÉDÈS Yete Queiroz
    DANCAÏRE Kaëlig Boché
    REMENDADO Enguerrand de Hys
    ZUNIGA Sévag Tachdjian
    MORALÈS Aimery Lefevre

On peine à imaginer aujourd’hui que l’histoire de l’opéra le plus populaire au monde ait pu commencer par un véritable fiasco, la presse en appelant même à l’interdiction de ce « dévergondage castillan »… Car si les librettistes ennoblissent quelque peu les personnages sans scrupules de Mérimée, ils sont fidèles à la trajectoire immorale du drame : Carmen séduit, brise et abandonne José qui finit par la tuer. Avec un seul mot d’ordre : simplicité des idées et clarté des motivations, au profit de la plus grande efficacité dramatique.

Bizet y répond par une invention musicale magistrale. Que ce soit dans les vaporeuses fumées qui entourent les cigarières, dans l’évocation des lourdes torpeurs d’une Espagne où couve la violence, dans le dosage infinitésimal qui insensiblement fait passer de la féérie au tragique avec une évidence totale, le compositeur multiplie les intuitions fulgurantes et emporte à chaque instant l’adhésion. Prenant Mozart pour modèle idéal d’équilibre, de clarté et de naturel, il livre ici une musique qui, après plus d’un siècle de diffusion plus qu’intensive dans toutes les oreilles du monde, n’a rien perdu de sa fraîcheur et de sa spontanéité.

Porter un regard neuf sur cette tragédie désormais ancrée dans l’imaginaire populaire est la gageure relevée par la metteuse en scène allemande Florentine Klepper, dont ce sera la première production en France.

Ajouter au calendrier
Auditorium
  • mai 2019
    • vendredi 17 à 20h00
    • dimanche 19 à 15h00
    • mardi 21 à 20h00
    • jeudi 23 à 20h00
    • samedi 25 à 20h00
Tarif Opéra
De 5,50€ à 65€
Durée
3h30 environ entracte compris

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.