Chostakovitch : l’année 1905

Les Dissonances | David Grimal

Musique

ENSEMBLE & ARTISTE EN RÉSIDENCE

LES DISSONANCES
VIOLON & DIRECTION ARTISTIQUE David Grimal 

  • MUSICIENS 

    Boris Garlitsky, Stefan Simonca Oprita, Doriane Gable, Valentin Serban, Arnaud Vallin, Omer Bouchez, Fabien Boudot, Fanny Robilliard, Mathilde Borsarello, Sang Ha Hwang, Hee Myeong, Alexandre Pascal, Vlad Baciu violons 1 

    Hélène Marechaux, Samuel Nemtanu, Jin-Hi Paik, Benjamin Chavrier, Sullimann Altmayer, Elise Liu, Alessandro Ruisi, Elsa Ben Abdallah, François Girard Garcia, Dorothée Node Langlois, Manon Philippe, Ssu Wei Lee violons 2

    Léa Hennino, Claudine Legras, Béatrice Nachin, Shira Majoni, Aurélie Entringer, Vladimir Percevic, Lou Chang, Alain Martinez, Ludovic Levionnois, Alexandra Brown altos

    Xavier Philipps, Yan Levionnois, Jérôme Fruchart, Jérôme Lefranc, Louis Rodde, Hermine Horiot, Héloïse Luzzati, Anthony Kondo violoncelles

    Cécile-Laure Kouassi, Thomas Kaufman, Mattias Hanskov, Héloïse Dely, Charlotte Henry contrebasses

    Julien Beaudiment, Emmanuelle Reville, Laetitia Lenck flûtes

    Laetitia Lenck piccolo

    Alexandre Gattet, Simona Sindrestean, Romain Curt hautbois

    Romain Curt cor anglais

    Bruno Bonansea, Raphaël Schenkel, Gaëlle Burgelin clarinettes

    Gaëlle Burgelin petite clarinette

    Raphaël Schenkel clarinette basse

    Julien Hardy, Amiel Prouvost, Elfie Bonnardel bassons 

    Elfie Bonnardel contrebasson

    Antoine Dreyfuss, Pierre Burnet, Stéphane Bridoux, Grégory Sarrazin cors

    Marek Vajo, Joseph Sadilek, Jean Bollinger trompettes

    Antoine Ganaye, Cédric Vinatier, Raphaël Lemaire trombones

    Florian Schuegraf tuba

    Camille Basle timbales

    Emmanuel Curt, Rodolphe Thery, Nicolas Lamothe, Pierre Michel, Catherine Lenert percussions

    Catherine Lenert célesta

    Laure Genthialon, Manon Louis harpes

  • PROGRAMME 

    IGOR STRAVINSKY (1882 - 1971)
    Concerto en ré majeur pour violon et orchestre (1931)
    I Toccata

    II Aria I
    III Aria II
    IV Capriccio

    DIMITRI CHOSTAKOVICTH (1906 - 1975)
    Symphonie n° 11 en sol mineur op. 103 « L’année 1905 » (1957)
    I La place du Palais : adagio
    II Le 9e  janvier : allegro - adagio - allegro - adagio
    III Mémoire éternelle : adagio
    IV  Le Tocsin : allegro non troppo - allegro - moderato - adagio - allegro




  • COPRODUCTION  

    Les Dissonances
    Opéra de Dijon

Composée en 1957, la Onzième symphonie de Chostakovitch commémore les événements tragiques de la révolte populaire et ouvrière de 1905, et plus particulièrement la journée du 9 janvier, lorsque policiers et militaires ouvraient le feu sur une manifestation pacifique d’ouvriers et d’habitants de Saint-Pétersbourg. Véritable musique de film sans film, la symphonie déroule ainsi à travers des images musicales d’une évidence et d’une force irrésistibles la fresque collective des tragiques événements de cette journée : l’ambiance sourde qui s’empare de la place du Palais d’Hiver alors que la foule s’amasse, les premiers tirs qui éclatent et le soudain massacre, la commémoration des victimes et le tocsin qui en annonce les funérailles. 

Effectifs imposants — plus de 80 musiciens — et logique musicale descriptive : interpréter cette partition sans chef d’orchestre est un nouveau défi dans lequel se lancent les musiciens des Dissonances pour clore en apothéose leur saison à Dijon !

Ajouter au calendrier
Auditorium
  • avril 2019
    • samedi 06 à 20h00
Tarif Concert 1
De 5,50€ à 46€
Durée
1h40 environ avec entracte

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt et mesurer la fréquentation de nos services.