Il Diluvio universale

L. García Alarcón | Cappella Mediterranea

Musique

ENSEMBLE & ARTISTE EN RÉSIDENCE

CAPPELLA MEDITERRANEA 
CHŒUR DE CHAMBRE DE NAMUR
DIRECTION Leonardo García Alarcón

  • DISTRIBUTION  

    RAD Mariana Flores
    NOE Valerio Contaldo
    DIEU Matteo Bellotto
    L’EAU Julie Roset
    L’AIR ET LA NATURE HUMAINE Caroline Weynants
    LA JUSTICE DIVINE Anthea Pichanick
    LA MORT Fabián Schofrin


    CAPPELLA MEDITERRANEA
    Flavio Losco, Catherine Plattner & Jorlen Vega Garcia violons 1
    Anne Millischer & Sue-Ying Koang violons 2
    Andrea Fossa violoncelle Eric Mathot contrebasse
    Fabien Cherrier & Jean-Noël Gamet sacqueboutes
    Rodrigo Calveyra flûte - cornet
    Gustavo Gargiulo cornet
    Keyvan Chemirani percussion Margaux Blanchard & Ronald Martin Alonso violes de gambe
    Marie Bournisien harpe
    Quito Gato théorbe et guitare
    Giangiacomo Pinardi Archiluth Ariel Rychter orgue


    CHŒUR DE CHAMBRE DE NAMUR
    Elke Janssens, Marine Lafdal-Franc & Estelle Lefort sopranes 1
    Julie Calbete, Julie Vercauteren & Amélie Renglet sopranes 2
    Josquin Gest, Elena Pozhidaeva & Jérôme Vavasseur Altos / contre-ténors
    Pierre Derhet, Eric François, Thibaut Lenaerts & Maxime Melnik ténors
    Etienne Debaisieux, Philippe Favette, Sergio Ladu & Jean-Marie Marchal basses

  • PROGRAMME 

    FALVETTI Il Diluvio universale

Pendant longtemps, Falvetti ne fut qu’un nom parmi d’autres sur la longue liste des compositeurs du XVIIe siècle dont la musique était perdue. Jusqu’à ce jour de septembre 2010 au Festival d’Ambronay, où Leonardo García Alarcón donnait à entendre ce Diluvio Universale qui venait d’être redécouvert : grâce à la qualité exceptionnelle de cette magistrale partition, Falvetti, petit maître de chapelle de Messine, était désormais égalé aux plus grands de son temps et mettait la curiosité du public à son comble. L’épisode biblique du déluge, qui donne son livret à cet oratorio, se prête évidemment à un traitement musical particulièrement dramatique : la montée des eaux et la frayeur des hommes livrées à la fureur des ondes y sont peints avec une efficacité prodigieuse. 

Une fois encore, La Cappella Mediterranea et son chef rendent justice à un chef-d’œuvre oublié pendant plus de trois siècles.

Ajouter au calendrier
Auditorium
  • mai 2019
    • mercredi 29 à 20h00
Tarif Concert 2
De 5,50€ à 35€
Durée
1h10 environ sans entracte

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt et mesurer la fréquentation de nos services.