La Neuvième

Musique

ORCHESTRE DIJON BOURGOGNE

DIRECTION MUSICALE Roberto Rizzi Brignoli

avec les jeunes solistes du Studio de l’Opéra national de Lyon

CHœUR DE L’OPÉRA DE DIJON

OPUS 71 DE CHALON SUR SAÔNE

  • Programme 

    BEETHOVEN Symphonie no9 en ré mineur op.125

Faut-il encore présenter la symphonie la plus célèbre du répertoire ? Ode à la joie, mais aussi à la liberté — c’est ainsi que l’entendait Schiller qui dut se rendre moins explicite pour éviter la censure — qui s’adresse à l’humanité tout entière, elle fait presque désormais partie du patrimoine génétique de chacun : nous avons tous sur les lèvres quelques mesures du thème de ce finale que Beethoven a conçu comme un véritable hymne, le peaufinant pendant des années pour trouver la formule exacte qui s’inscrirait immédiatement dans la mémoire. Mais la partition ne se réduit pas à ce finale, aboutissement de tout un parcours de luttes et de combats qui mène à la libération surgissant comme par miracle. L’Orchestre Dijon Bourgogne et Roberto Rizzi-Brignoli (qu’après La Traviata la saison dernière vous pourrez ainsi découvrir dans un nouveau répertoire) vous invitent à partager avec eux ce bouleversant voyage, des limbes inquiétantes qui ouvrent le premier mouvement à l’allégresse vocale et spirituelle des dernières mesures : entre temps, c’est tous les sentiments qui animent les hommes qui se seront emparés de vous dans un saisissant résumé d’humanité :
«Joie ! Belle étincelle des dieux
Fille de l’Élysée, 
Soyez unis êtres par million !
Qu’un seul baiser enlace l’univers !»

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt et mesurer la fréquentation de nos services.