Le dernier Schubert #2

Andreas Staier

Musique

ARTISTE EN RÉSIDENCE

PIANOFORTE Andreas Staier

  • PROGRAMME 

    SCHUBERT
    Sonate en la majeur D. 959
    Sonate en si bémol majeur D. 960

L’ultime voyage de Schubert commence dans la plus extrême simplicité : une mélodie sereine qui semble surgie d’un rêve, à peine assombrie par un sourd grondement de basse. Rien ne laisse présager dans ces premiers pas les abîmes de dénuement et les tendresses que devra traverser le marcheur qui se met ainsi en route. Baignée dans une lumière énigmatique et surnaturelle, la Sonate en si bémol prend l’auditeur comme par la main, dans le secret d’une confidence murmurée, pour l’entraîner, le long d’un chemin solitaire où joies et peines ne sont plus que les deux faces d’une même expérience, à la rencontre de lui-même. Pour accomplir cette odyssée intime, quel meilleur guide qu’Andreas Staier, qui en parcourt avec sensibilité et amour les moindres détours depuis des décennies ? Sur un pianoforte de l’époque du compositeur, il en révèle ici à nouveau les couleurs naturelles, rendant à Schubert ses timbres et ses accents originaux avec un art digne de son exceptionnel talent.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.