Le Mandarin merveilleux

Les Dissonances | David Grimal

Musique

ENSEMBLE & ARTISTE EN RÉSIDENCE
LES DISSONANCES
DIRECTION ARTISTIQUE ET VIOLON David Grimal



  • PROGRAMME 

    KODÁLY Les Danses de Galanta
    BARTÓK Concerto pour violon n°2 Sz. 112
    BARTÓK Le Mandarin merveilleux Sz. 73

Les Dissonances font retour à un compositeur avec la musique duquel les affinités se sont révélées profondes et immédiates. Composé en 1919, le ballet Le Mandarin merveilleux ne fut créé qu’en 1926 à Cologne au prix d’un véritable scandale qui l’écarte pour longtemps de la scène. C’est sous la forme de cette suite pour orchestre réalisée en 1928 que cette partition sauvage et urbaine — le brouhaha de « bruits de la grande ville » qui lui sert d’introduction est à lui seul d’anthologie — connaîtra une juste postérité. C’est à un violoniste et ami de Bartók, Zoltan Székely, que l’on doit le seul concerto pour violon du compositeur. Le principe de la variation y vient subvertir la forme classique affichée en trois mouvements, dessinant cette architecture en arche chère au compositeur. Souvent expressionniste, ouvert à toute une diversité d’univers sonores, d’une violence parfois cataclysmique, il est souvent comparé au Concerto de Berg qui lui est contemporain.

Ajouter au calendrier
Auditorium
  • mai 2020
    • jeudi 28 à 20h00
TARIF CONCERT 1
De 5,50€ à 46€
Durée
1h30 environ

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt et mesurer la fréquentation de nos services.