Les Quatre derniers Lieder

Richard Strauss

Musique

ANIMA ETERNA BRUGGE
DIRECTION MUSICALE Jos van Immerseel
SOPRANO Yeree Suh 

  • PROGRAMME 

    R. STRAUSS
    Le Bourgeois Gentilhomme, suite op. 60 Les Quatre derniers Lieder | Till Eulenspiegel lustige Streiche,op.28 Die heiligen drei Könige,op.56/6 Walseligkeit, op. 49/1 | Wiegenlied, op. 41/1 | Zueignung, op. 10/1 

Avec le poème symphonique Till Eulenspiegel, Strauss signe l’une de ses partitions les plus attachantes et les plus réussies, lançant une succession d’images sonores immédiatement évocatrices, usant en permanence du second degré. Quant aux Quatre derniers Lieder, ils mettent un point final à l’œuvre du compositeur : en 1948, après les horreurs de la guerre, ils plongent leurs racines dans cette civilisation lyrique et romantique d’avant, comme si rien n’avait eu lieu, comme si cette musique-là était encore possible.

Les Quatre derniers Lieder sont l’opportunité pour la soprano Yeree Suh de retrouver Jos van Immerseel & Anima Eterna Brugge (Lieder & Fantaisie 2015) à l’Opéra de Dijon.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.