Liszt mystique

Musique

PIANO Jos van Immerseel (piano Erard, Paris 1886)

  • Programme 

    LISZT Trois Consolations (1849-50) S.172/1-3, Andante con moto, Un poco piu mosso, Lento placido | Funérailles (Harmonies poétiques et religieuses no7) (1849-53) S.173/7 | Ave Maria (Harmonies poétiques et religieuses no2) (1853) S.173/2 | Rhapsodie Hongroise no3 (1853) S.244/3 | Légende: St.François d’Assise (Prédication aux oiseaux) (1860-63) S.175/1 | La Notte (1838-66) S.699 | Sursum Corda (Années de Pélerinage III) (1877) S.163/7 | Wiegenlied (1881) S.198 | Czardas obstinée (1884) S.225 | Abschied (1885) S.251 | Unstern –Sinistre (1886) S.208

Jos van Immerseel n’est pas seulement l’âme et la cheville ouvrière d’Anima Eterna Brugge, c’est aussi un pianiste qui depuis des années interroge l’instrument à travers les multiples formes qu’il a prises depuis la naissance du piano-forte.

De son impressionnante collection personnelle, il a choisi un magnifique piano Erard de 1886, année de la mort de Liszt, pour interpréter un florilège de ses pièces d’époques différentes, mais ayant en commun une atmosphère religieuse et spirituelle, souvent teintée d’interrogations sur la mort, qui sera prédominante dans les dernières années du compositeur. À travers les Harmonies poétiques et religieuses, les Consolations (inspirées de poèmes de Sainte-Beuve), les Odes funèbres, Sursum corda Que vos cœurs s’élèvent » la dernière pièce des Années de pèlerinage, évocation de la messe catholique), se révèle le Liszt mystique, en questionnement constant sur le sens de l’existence et la vanité des plaisirs et des mondanités que sa carrière de virtuose lui aura prodigués. Ces moments musicaux, dégagés des contraintes terrestres, sont aussi pour lui l’occasion d’explorer des territoires inconnus où se développent des harmonies littéralement inouïes, sans équivalent à son époque, ouvrant la voie à toute la musique à venir. C’est avec cette porte donnant sur l’infini et l’inconnu que s’achève cette série consacrée à l’une des personnalités européennes les plus riches et complexes du XIXe siècle musical.

Ajouter au calendrier
Auditorium
  • avril 2012
    • jeudi 19 à 20h00
Tarif C
de 5,50€ à 33€
Durée
2h00 environ avec entracte

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt et mesurer la fréquentation de nos services.