Orchestre National de Lyon

Musique

DIRECTION MUSICALE Leonard Slatkin

PIANO Garrick Ohlsson

  • Programme 

    STEVEN STUCKY Dream Waltzes

    MOZART Symphonie no 39 en mi bémol majeur k.543

    BRAHMS Concerto pour piano no 1 en ré mineur op.15

Le chef américain Leonard Slatkin vient d’être nommé à la direction musicale de l’Orchestre National de Lyon, et c’est à Dijon qu’il vient clore sa première saison française. Cet habitué des grandes formations — il dirige régulièrement Dresde, Leipzig, Amsterdam ou Berlin — est une recrue de choix pour cet orchestre parmi les meilleurs de France. Lauréat du Prix Pulitzer de musique en 2005, le compositeur américain Steven Stucky s’interroge dans Dream Waltzes sur le rôle que la valse a joué à Vienne chez des compositeurs aussi différents que Schubert, Brahms, Richard Strauss, Mahler ou Berg. Construite autour de deux citations de Brahms — une du Liebeslieder op.52 no 6 et l’autre des Valses op.39 — et du Rosenkavalier de Strauss, cette pièce fut créée par Slatkin en 1986. Le pianiste Garrick Ohlsson, ancien élève de la Juilliard School et collaborateur régulier des Quatuors Takács et Tokyo et du Cleveland Orchestra rejoint ensuite Slatkin et son orchestre pour un Premier Concerto de Brahms, œuvre puissante et impressionnante, presque intimidante. De la sombre rêverie de ballade nordique du premier mouvement au recueillement de l’adagio, hommage posthume à Schumann, jusqu’au final vigoureux et dansant, une œuvre dont la densité, la virtuosité et la riche écriture symphonique cachent comme souvent chez Brahms la poésie la plus pure et la plus chantante.

Ajouter au calendrier
Auditorium
  • juin 2012
    • vendredi 01 à 20h00
Tarif B
de 5,50€ à 44€
Durée
1h50 environ avec entracte

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt et mesurer la fréquentation de nos services.