Résonances

Biber | Stockhausen

Musique

WEEK-END DÉCOUVERTE

L’ACADÉMIE DES COSMOPOLITES 
VIOLONS BAROQUES Céline Steiner
CLAVECIN Brice Pauset
THÉORBE Caroline Delume
BASSE DE VIOLON François Poly
PIANO Jean-Pierre Collot


  • PROGRAMME 

    BIBER Rosenkranzsonaten I en ré mineur
    STOCKHAUSEN Natürliche Dauern 1
    BIBER Rosenkranzsonaten VII en fa majeur
    BIBER Rosenkranzsonaten XIV en ré majeur
    BIBER Rosenkranzsonaten XV en do majeur
    STOCKHAUSEN Natürliche Dauern 10, 11 et 12

En un week-end sous forme de mini festival, trois concerts se proposent de mettre à chaque fois en parallèle deux oeuvres d’époques radicalement différentes qui semblent répondre, chacune à sa manière, à une même problématique. Composée vers 1678 pour violon et basse continue, les quinze Sonates du Rosaire de Heinrich Biber conservent leur extraordinaire pouvoir de fascination sonore. Pour chacune, Biber exige un accord différent du violon, notamment pour permettre une résonance plus longue de la note choisie sur une corde à vide. C’est la même question de la résonance qui est à la base des Natürliche Dauern (Durées naturelles) pour piano solo de Stockhausen (2006), dans lesquelles la durée des notes et de nombreux paramètres d’écriture ne sont pas prescrits mais déterminés par la résonance naturelle de l’instrument au moment de l’exécution.


Ajouter au calendrier
Auditorium
  • janvier 2019
    • vendredi 25 à 20h00
Tarif M
De 5,50€ à 25€
Durée
1h20 environ

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.